Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Defthunder
Publié dans : #High Tech

Les résultats d’une enquête réalisée par Kaspersky Lab et B2B International révèlent qu’un parent sur trois n’a plus aucun contrôle sur ce que son enfant voit et fait en ligne. Même lorsqu’ils disposent d’outils de contrôle parental, les adultes ignorent souvent comment réagir à un comportement en ligne spécifique de leurs enfants. Kaspersky Lab a complété sa solution de protection des enfants contre les menaces numériques en y intégrant de nouvelles fonctions pour les plateformes iOS et Android. Les enfants peuvent à présent demander à distance à leurs parents, d’une simple pression sur un bouton, pour avoir accès à un site ou une application bloqué. Les parents bénéficient en outre des conseils pratiques de psychologues dès que Kaspersky Safe Kids enregistre des situations délicates.
 


Les parents voient apparaître ces conseils comme une remarque dans les paramètres de Kaspersky Safe Kids et dans un rapport sur l’activité Internet de leur enfant sur le portail « Mon Kaspersky ». Les conseils peuvent également s’afficher comme partie intégrante d’une notification urgente envoyée sur le téléphone mobile d’un parent, par exemple quand un enfant essaie d’ouvrir un site dans une catégorie bloquée par les parents (un site contenant des propos obscènes, par exemple).
 
Les conseils de psychologues intégrés dans la nouvelle version de Kaspersky Safe Kids permettent aux parents non seulement d’évaluer de façon adéquate le risque couru par leur enfant, mais également de revoir leur approche de la sécurité en ligne de leur enfant. Les parents reçoivent des conseils sur des sites et des applications inappropriés, lorsque de nouveaux contacts suspects apparaissent, quand des achats en ligne sont réalisés, lors d’une utilisation excessive d’Internet et dans plusieurs autres situations.
 
"Quel que soit le produit que nous développons, nous mettons toujours tout en œuvre pour qu’il soit aussi convivial et intuitif que possible. Quand il s’agit de la sérénité des parents et de la protection des enfants, c’est plus impératif que jamais. Nous voulons que notre solution visant à protéger les enfants en ligne offre davantage qu’une simple assistance technique; elle doit également être un partenaire pour les parents. Kaspersky Safe Kids va au-delà du simple contrôle des activités Internet de leurs enfants. Nous voulons en effet aider les parents à mieux cerner les raisons pour lesquelles leurs enfants se comportent comme ils le font et pourquoi ils sont intéressés par un contenu déterminé. Nous estimons que les conseils de psychologues n’ajoutent pas uniquement un élément humain au programme – ils font passer la protection à un niveau tout à fait inédit", souligne Martijn van Lom, Country Manager Benelux de Kaspersky Lab.
 
Une autre nouvelle fonction de produit dans la version Android permet aux enfants de demander l’accès à des sites ou applications bloqués. Si un parent a configuré Kaspersky Safe Kids pour empêcher qu’un enfant n’utilise ce type spécifique de sites ou d’applications, une fenêtre y apparaît qui interdit l’accès lorsqu’un enfant tente d’ouvrir le site ou l’application. Désormais, l’enfant peut envoyer une demande d’accès directement de cette fenêtre. Si le parent le juge opportun, il peut autoriser cette demande d’une simple pression sur un bouton. Pour les iPhones et iPads, cette fonction ne marche que pour les sites Web.
 
En plus des fonctions décrites ci-dessus, la solution aide les parents à rester informés de ce que font leurs enfants en ligne, combien de temps ils passent sur Internet, quels sites ils visitent, à quels jeux ils jouent, avec qui ils communiquent sur les réseaux sociaux et où ils vont.

La nouvelle mouture de Kaspersky Safe Kids est disponible dès à présent sur www.kaspersky.be/safe-kids. Les nouvelles fonctions seront également disponibles en 2017 pour Windows et Mac.

Commenter cet article