Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Defthunder
Publié dans : #High Tech

Le nouveau concept Xperia Ear « Open style » au design ouvert est basé sur la technologie audio « Open-style », développée par le Future Lab Program de Sony, un incubateur permettant aux consommateurs de tester des prototypes et d’apporter leur expérience utilisateur au département R&D de Sony.


Les recherches en acoustique de Sony ont permis de développer ces écouteurs stéréo, pour profiter de sa musique et recevoir ses notifications tout en entendant ce qui se passe autour de nous. Que l’on écoute de la musique pendant sa séance de sport ou dans les transports, c’est une expérience unique pour cette catégorie de produit.
 
Xperia Ear « Open-style » est conçu pour réinventer la communication de tous les jours.
 
Tout comme la première génération d’Xperia Ear, le concept Xperia Ear « Open-style » sera doté de la technologie Sony Agent : un assistant personnel qui utilise l’interaction vocale et les mouvements de tête pour nous aider à gérer nos tâches quotidiennes, à accéder à diverses informations et à communiquer.
 
Sony Mobile continue de développer de nouvelles fonctionnalités pour augmenter les capacités des technologies d’assistant personnel. Par exemple, le développement de l’application « Anytime Talk », un nouveau service de chat vocal dont seront équipés les produits audio connectés. Cette fonctionnalité permettra par exemple, aux utilisateurs, de commencer une conversation de groupe instantanément avec leur famille ou leurs amis, d’un simple geste sur l’écouteur, à tout moment et n’importe où, sans avoir à faire une recherche dans les contacts ou à composer un numéro. La version beta d’« Anytime Talk » sera lancée sur la première génération d’Xperia Ear dans les mois à venir. 
 
Sony Mobile se rapproche également de l’application de messagerie populaire « Line », pour une collaboration prochaine portant sur le développement et la co-création d’une nouvelle expérience vocale intégrée.

Commenter cet article