Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Defthunder
Publié dans : #High Tech

Les conclusions du rapport annuel Mobile Virusology 2016 de Kaspersky Lab révèlent que le nombre de cas détectés de maliciels mobiles a quasiment triplé par rapport à 2015. Au total, 8,5 millions d’installations nuisibles ont été identifiées. Cela signifie qu’en 1 an à peine, un volume équivalant à 50% de tous les maliciels détectés au cours des 11 dernières années (15,77 millions dans la période de 2004 à 2015) a été observé.

Ce sont les chevaux de Troie publicitaires mobiles qui s’y taillent la part du lion, puisqu’ils sont à présent mentionnés 16 fois dans le Top 20 des programmes malveillants, en hausse par rapport aux 12 fois de 2015. Les agents spécialisés de la cellule Global Complex for Innovation d’INTERPOL ont contribué à l’élaboration du rapport par le biais d’une analyse des maliciels mobiles sur le Dark Web.
 
En 2016, les produits de sécurité mobiles de Kaspersky Lab ont rapporté ce qui suit :

  • Près de 40 millions de tentatives d’attaque par des maliciels mobiles, sachant que plus de 4 millions d’utilisateurs d’appareils Android ont été protégés (contre 2,6 millions en 2015)
  • Plus de 260.000 détections de packs d’installation pour des chevaux de Troie rançongiciels mobiles (une augmentation de près de 8,5 fois plus que l’année précédente)
  • Plus de 153.000 utilisateurs uniques ont été la cible de rançongiciels mobiles (1,6 fois plus qu’en 2015)
  • Plus de 128.000 chevaux de Troie bancaires mobiles détectés (près de 1,6 fois plus qu’en 2015)

Commenter cet article