Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mega-Games-Le-Blog.com

site appartenant à l'influenceur Defthunder

Publié le par Defthunder
Publié dans : #Actus
Jenson Button (Brawn GP) remporte le Grand Prix de Turquie, devant les pilotes Red Bull Mark Webber et Sebastian Vettel. Qui va donc pouvoir devancer Jenson Button ? Qui va gêner le Britannique dans l’autoroute que semble avoir pris ce dernier vers le titre de champion du monde de F1 ? Button a déjà remporté six des sept Grand Prix disputés cette saison. Mieux, c’est avec beaucoup d’expérience et de maîtrise que le Britannique est allé construire son succès en Turquie, profitant dès la fin du premier tour d’une erreur de pilotage de son rival, Sebastian Vettel (Red Bull) pour filer vers un nouveau succès. Certes, Button aura bien eu quelques sueurs froides aux 23 et 24èmes tours lorsque son concurrent allemand a tenté le tout pour le tout pour contrecarrer sa main mise sur la course. Vettel a fait le choix d’une stratégie à trois arrêts mais n’a jamais su ou pu, c’est selon, même au moment où sa monoplace a pointé le bout de son nez dans le rétroviseur de Button, parvenir à ses fins. Le pari risqué du pilote Red Bull, pourtant auteur de la pole position la veille, n’a donc pas marché mais cette initiative n’a pas été la seule à ne pas avoir été couronné de succès sur le tracé turc. Rubens Barichello, l’autre pilote Brawn GP, est resté scotché sur l’asphalte au départ du Grand Prix. Le pilote brésilien ne le sait peut-être pas alors mais la suite de l’épreuve va ressembler à un long chemin de croix pour lui, ponctué notamment par deux accrochages successifs. Le premier avec Kovalainen est sans gravité, le second avec Sutil est en revanche plus relevé et Barichello y laissera une partie de son aileron avant. Gêné par un problème de boîte de vitesses, le Brésilien finit par abandonner, rejoignant ainsi Giancarlo Fisichella, ce dernier ayant également jeté l’éponge, après seulement cinq tours de course, en raison de problèmes mécaniques avec sa Force India. Tout n’a pas été tout rose donc pour Brawn GP qui voit pour la première fois cette saison une de ses voitures ne pas finir une course. Mais cette donne ne viendra pas gâcher la fois de Button et Cie. Le Britannique, grâce à son succès en Turquie, compte désormais 26 points d’avance sur son plus proche rival, son coéquipier… Rubens Barrichello et 32 longueurs sur Vettel. En ce qui concerne les autres pilotes, il n’y a pas eu de miracles pour le team Toro Rosso. Positionnés en fond de grille tout le week-end, Sébastien Buemi (15e) et Sébastien Bourdais (18e) n’ont pas fait d’illusions. Pas de surprise non plus du côté des McLaren Mercedes. Les places finales de Lewis Hamilton (13e) et d’Heikki Kovalainen (14e) confirment bien le gros retard qu’accuse actuellement leur écurie sur les Brawn GP. En revanche, la surprise de ce Grand Prix se situe chez Toyota avec la quatrième place de Jarno Trulli. Rosberg (5e, Williams), Massa (6e, Ferrari), Kubica (7e, BMW) et Glock (8e, Toyota) sont dans les points.
Commenter cet article