Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mega-Games-Le-Blog.com

site appartenant à l'influenceur Defthunder

Publié le par Defthunder
Publié dans : #Actu Jeux vidéos

Avec le lancement hier de la mise à jour Darkness Dawns, l'extension EverQuest II: Chains of Eternity (2012) touche à son terme, et avec elle se conclut également l'histoire épique de Velious, commencée il y a des années de cela.

EQ2 Logo

Reprenant au moment de la découverte de la puissante relique lors de la mise à jour Scars of the Awakened (2013), Darkness Dawns plongera les joueurs au cœur de nouvelles quêtes qui bouleverseront le monde. Les évènements qui en découleront auront des répercussions inattendues, influencées par les choix des joueurs comme jamais auparavant.

 

 Caractéristiques de Darkness Dawns :

 

  • Donjons légendaires : Retour de nouvelles versions haut niveau des donjons les plus populaires tirés de la première extension d'EQII (Desert of Flames), et contenant les butins de haut niveau actuels

 

  • Modèles de Progression du Personnage (MPPs) : Les joueurs peuvent maintenant sélectionner des modèles de personnage définis, qu'ils pourront ensuite échanger ou reconstruire sans limites et sans aucuns frais de respécialisation !

 

  • Nouveaux raids d'avatar contestés (3) : Affrontez les trois nouveaux avatars contestés dans les terres de Prexus, Solusek Ro, et Drinal !

 

  • Arena of the Gods : Une nouvelle instance de raid permettant à 24 joueurs de défier n'importe lequel des 9 avatars du jeu

 

  • Objectifs quotidiens : Gagnez de précieux insignes qui vous permettront d'acheter d'incroyables équipements !

 

  • Perfectionnement & JcJ : Des nouveaux bonus pour les apprentis artisans et des récompenses JcJ

 

Darkness Dawns est désormais disponible en tant que mise à jour gratuite pour l'extension EverQuest II: Chains of Eternity. De plus amples informations sur la future 10e extension d'EverQuest II seront révélées le mois prochain au cours du SOE Live à Las Vegas (du 1er au 4 août).

Commenter cet article